LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > Accueil

A propos du LERMA

publié le , mis à jour le

Le LERMA (Laboratoire d’Etudes du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères) est une unité mixte de recherche (UMR 8112) commune au CNRS et à 3 établissements d’enseignement supérieur : l’Observatoire de Paris (OP),Sorbonne Université (SU) et l’Université de Cergy-Pontoise (UCP). Ces 3 établissements hébergent les différentes composantes du LERMA.

Le LERMA est organisé en 4 grands thèmes de recherche :

  • "Galaxies et cosmologie" : l’Univers primordial (inflation, fond cosmologique microonde, réionisation), matière noire (froide, tiède ou gravité modifiée), la formation des galaxies (galaxies à grand redshift, évolution séculaire et fusion de galaxies), trous noirs et galaxies (AGN, starburst, croissance symbiotique et feedback), formation d’étoiles (efficacité, histoire et populations stellaires).
  • "Dynamique des milieux interstellaires et plasmas stellaires" : caractérisation observationnelle du cycle des milieux interstellaires, formation des étoile et des planètes, modélisation du milieu interstellaire du gaz diffus aux étoiles et disques, diagnostique chimique de la dynamique du milieu interstellaire, modélisation des transports mécaniques dans les plasmas circumstellaires, expérience de laboratoire sur les plasmas.
  • "Molécules dans l’Univers"  : expériences pour l’étude des interactions gaz-surfaces (spin, photons et glaces, réactivité sur les surfaces froides), théorie et simulations (excitation collisionnelle et réactivité de molécules interstellaires), expériences de spectroscopie moléculaire (spectroscopie moléculaire et instrumentation laser pour l’environnement, spectroscopie VUV à haute résolution de molécules interstellaires).
  • "Instrumentation Térahertz et télédétection" : développement de l’instrumentation hétérodyne THz pour les observatoires au sol ou embarqués (ballons, satellites) tels que Herschel/HIFI et JUICE/SWI, activité de recherche et développement (mélangeurs HEB et SIS, diodes Schottky), télédétection des surfaces et atmosphères

Ces pôles de recherche sont complétés par un Pôle technologique et de soutien à la recherche

Séminaires à venir

Vendredi 26 avril 2019, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
The Effect of Gravitational Lensing on Cosmological Parameter Estimation
KAISER, Nick
ENS
résumé :
A long standing question in cosmology is whether gravitational
lensing by structure biases the apparent distance or the mean flux
density of sources. Interest in this has been rekindled by recent
calculations in 2nd order relativistic perturbation theory which
suggest significant implications for cosmological parameter
estimation from both supernovae and the microwave background. In
this talk I shall first review the somewhat confusing history of
the subject, going back to the early '60s and including both
Weinberg's 1976 argument that there should be no effect on grounds
of flux conservation and the general relativistic "focusing theorem"
of the '80s that seems to contradict this and which foreshadows the
more recent results. I then describe recent work with John Peacock
where we have shown how these conflicts are resolved. Regarding
Weinberg we show that there is a loophole in his argument, and
lensing does in fact bias the apparent distance, but it is a very
small effect. We show that the apparent intrinsic tendency for
structure to cause focusing of light rays that emerges from the
focusing theorem is a statistical rather than a physical effects.
 
Vendredi 21 juin 2019, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Accretion-driven turbulence and observational signatures
Pierre GUILLARD
IAP
 
Tous les séminaires...