Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Home > fr > Accueil > Le LERMA depuis 1945

La petite histoire du LERMA

by Elise blanchard - published on

Il était une fois l’histoire du laboratoire ...


Un petit groupe d’anciens et d’actuels membres du laboratoire s’est réuni pour nous raconter l’histoire du LERMA, un laboratoire de l’Observatoire de Paris.


Un travail collectif


Initialement suggérée par Laurent Girot, l’histoire du LERMA a notamment été menée par Gérard Beaudin et Maurice Gheudin (décédé le 2 novembre 2018), James Lequeux, Françoise Combes et Pierre Encrenaz.


Durant l’élaboration de ce projet, de nombreuses personnes ont participé à la rédaction des divers articles le composant.




Nous citerons notamment Catherine Prigent, Jean-Hugues Fillion, Patrice Landry. Ils seront rejoints ultérieurement par Jean-Michel Lamarre, Alain Coulais, Michel Caillat, François Viallefond, François Dulieu, Nicole Feautrier et Norbert Champion.


Le développement web dans son intégralité a été mené par Aristide Doussot et les moyens techniques pour le mettre en œuvre ont été fournis par Alain Coulais.




Le LERMA de 1945 à nos jours


Ce bref historique, non exhaustif, retrace de plus de 70 ans d’activités du laboratoire de recherche en radioastronomie, astrophysique et physique de laboratoire entre 1945 et 2018.

La première des antennes Würzburg de 7.5m montée sur un wagon à Marcoussis
La première des antennes Würzburg de 7.5m montée sur un wagon à Marcoussis

Une première version papier a été placée dans un coffre lors du 350ème anniversaire de l’Observatoire.

Ce coffre, comprenant des « messages » destinés à nos collègues du futur, a été scellé et ne sera ouvert que dans 100 ans.


La version web de cette généalogie comprend une « chronologie » et une « histoire » à partir de laquelle des liens mènent vers des articles plus détaillés et des liens externes.

Certaines de ces pages et articles restent à écrire ou à compléter.




Pour découvrir la petite histoire du LERMA, rendez-vous sur le site dédié :


http://aramis.obspm.fr/~demirm/index.html


En espérant que ce travail suscitera à d’autres l’envie de le compléter


Observatoire spatial « HERSCHEL » (hauteur=7m; 3,6m de diamètre).photo ESA - En haut, le mélangeur à supraconducteurs (SIS) canal 1 à 480-640 GHz réalisé au LERMA.