LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > SERVICES D’OBSERVATIONS > SO5 - VAMDC

VAMDC

par nicolas.moreau@obspm.fr - publié le , mis à jour le

VAMDC

Virtual Atomic and Molecular Data Centre Consortium

VAMDC (Virtual Atomic and Molecular Data Centre Consortium) est un consortium international qui fédère des bases de données Atomiques et Moléculaires à travers une infrastructure e-science. C’est aussi une organisation qui supporte cette activité (http://www.vamdc.org/structure/how-to-join-us/).

Environ 90% des bases de données ainsi inter-connectées contiennent des données qui sont utilisées pour l’interprétation de spectres en astronomie et pour la modélisation de milieux dans de nombreux domaines de l’astrophysique. Le consortium VAMDC inclut par ailleurs des bases de données d’autres domaines tels que les dommages engendrés par les radiations ou la communauté des plasmas.

L’infrastructure est composée de plusieurs éléments clés :

- Le Portail est le point d’accès central pour l’accès aux données. Grâce à son interface graphique, les utilisateurs peuvent construire des requêtes qui seront ensuite soumises simultanément à toutes les bases de données capables d’y répondre.

- La base de données d’espèces chimiques est un dépôt centralisant la liste de toutes les espèces chimiques pour lesquelles des données sont disponibles dans VAMDC. Cette base est mise à jour quotidiennement par l’interrogation de toutes les bases de données qui font partie de l’e-infrastructure. C’est donc un moyen rapide et efficace de savoir où trouver une espèce donnée.

- Chaque base de données de l’infrastructure est accessible à travers un service web. Chacun de ces services web est enregistré dans le registry VAMDC.

De par sa position d’acteur majeur dans le domaine de la physique atomique et moléculaire, le LERMA est un acteur central non seulement niveau de la gouvernance mais aussi de l’évolution et de la maintenance technique de l’infrastructure. Une équipe constituée d’un astronome et de 3 ingénieurs en développement logiciel est impliquée sur de multiples aspects :

- Marie-Lise Dubernet Tuckey (astronome) : actuel chair du board of director, coordinateur scientifique

- Yaye Awa Ba (ingénieur logiciel) : développement du logiciel Spectcol et du node VAMDC Basecol, web manager du site VAMDC

- Nicolas Moreau (ingénieur logiciel) : développement du portail VAMDC et de la base de données des espèces chimiques, évolution des standards ( convergence avec les standards IVOA ), line avec les responsables d’un noeud de l’infrastructure, co-chair du technical board

- Carlo-Maria Zwolf ( ingénieur logiciel ) : executive director de VAMDC, développement du Querystore, co-chair du Group of European Data Experts in the Research Data Alliance (RDA), co-chair du Federation Identity Management Interest Group dans RDA

Séminaires à venir

Vendredi 28 février 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Filament Paradigm and Galactic Star Formation
Shu-ichiro INUTSUKA
Nagoya University
résumé :
Recent observations have emphasized the importance of the formation and evolution of magnetized filamentary molecular clouds in the process of star formation. Theoretical and observational investigations have provided convincing evidence for the formation of molecular cloud cores by the gravitational fragmentation of filamentary molecular clouds. Thus, the mass function and rotations of molecular cloud cores should be directly related to the properties of the filamentary molecular cloud, which determines the initial size and mass distribution of a protoplanetary disk around a protostar created in a core. In this talk I explain our current understanding of the star formation processes in the Galactic disk, and summarize various processes that are required in describing the filamentary molecular clouds to understand the star formation rate/efficiency, the stellar
initial mass function, and the angular momentum distribution of protoplanetary disks in their early evolutionary phase.
 
Vendredi 20 mars 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
The challenges of observing the Epoch of Reionization and Cosmic Dawn
Florent MERTENS
Kateyn institute
résumé :
Low-frequency observations of the redshifted 21cm line promise to open a new window onto the first billion years of cosmic history, allowing us to directly study the astrophysical processes occurring during the Epoch of Reionization (EoR) and the Cosmic Dawn (CD). This exciting goal is challenged by the difficulty of extracting the feeble 21-cm signal buried under astrophysical foregrounds orders of magnitude brighter and contaminated by numerous instrumental systematics. Several experiments such as LOFAR, MWA, HERA, and NenuFAR are currently underway aiming at statistically detecting the 21-cm brightness temperature fluctuations from the EoR and CD. While no detection is yet in sight, considerable progress has been made recently. In this talk, I will review the many challenges faced by these difficult experiments and I will share the latest development of the LOFAR Epoch of Reionization and NenuFAR Cosmic Dawn key science projects.
 
Vendredi 17 avril 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Patricia TISSERA
Universidad Andres Bello, Santiago, Chili
 
Vendredi 24 avril 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Tba
Philippe ANDRE
CEA
 
Tous les séminaires...