LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > Accueil

A propos du LERMA

par Carine Bingan - publié le , mis à jour le

Le LERMA (Laboratoire d’Etudes du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères) est une unité mixte de recherche (UMR 8112) commune au CNRS et à 4 établissements d’enseignement supérieur : l’Observatoire de Paris (OP), l’École normale supérieure (ENS), l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC - Paris 6) et l’Université de Cergy-Pontoise (UCP). Ces 4 établissements hébergent les différences composantes du LERMA.

Le LERMA est organisé en 4 grands thèmes de recherche :

  • "Galaxies et cosmologie" : l’Univers primordial (inflation, fond cosmologique microonde, réionisation), matière noire (froide, tiède ou gravité modifiée ?), la formation des galaxies (galaxies à grand redshift, évolution séculaire et fusion de galaxies), trous noirs et galaxies (AGN, starburst, croissance symbiotique et feedback), formation d’étoiles (efficacité, histoire et populations stellaires).
  • "Dynamique des milieux interstellaires et plasmas stellaires" : caractérisation observationnelle du cycle des milieux interstellaires, formation des étoile et des planètes, modélisation du milieu interstellaire du gaz diffus aux étoiles et disques, diagnostique chimique de la dynamique du milieu interstellaire, modélisation des transports mécaniques dans les plasmas circumstellaires, expérience de laboratoire sur les plasmas.
  • "Molécules dans l’Univers"  : expériences pour l’étude des interactions gaz-surfaces (spin, photons et glaces, réactivité sur les surfaces froides), théorie et simulations (excitation collisionnelle et réactivité de molécules interstellaires), expériences de spectroscopie moléculaire (spectroscopie moléculaire et instrumentation laser pour l’environnement, spectroscopie VUV à haute résolution de molécules interstellaires).
  • "Instrumentation Térahertz et télédétection" : développement de l’instrumentation hétérodyne THz pour les observatoires au sol ou embarqués (ballons, satellites) tels que Herschel/HIFI et JUICE/SWI, activité de recherche et développement (mélangeurs HEB et SIS, diodes Schottky), télédétection des surfaces et atmosphères

Ces pôles de recherche sont complétés par un Pôle technologique et de soutien à la recherche

Séminaires à venir

Vendredi 16 novembre 2018, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Quantum walks and astrophysical plasmas
Fabrice DEBBASCH
UPMC, LERMA, Paris
résumé :
Quantum walks (QWs) have been first considered by Feynman in the 1940's and later introduced systematically in the 1990's in the context of quantum information. These discrete automata are a universal quantum computation tool and their first experimental realisation is less than 10 years old (2009).

I will present some of the research conducted at the LERMA since 2012. I will explain that QWs can be viewed as models of Dirac fermions (electrons etc.) interacting with gauge fields like EM fields and gravitation and that QWs can be used to build self-consistent many body theories. These results pave the way towards new numerical simulations and laboratory experiments modelling astrophysical and cosmological relativistic quantum plasmas through QWs.
 
Vendredi 30 novembre 2018, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Bilal LADJELATE
IRAM
 
Vendredi 21 décembre 2018, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Astrochemistry in star forming regions : new modeling approaches
Emeric BRON
IRAM/LERMA
résumé :
Star-forming regions present rich infrared and millimeter spectra emitted by the gas exposed to the feedback of young stars. This emission is increasingly used to study the star formation cycle in other galaxies, but results from a complex interplay of physical and chemical processes : chemistry in the gas and on grain surfaces, (de)excitation processes of the atoms and molecules, heating and cooling balance,... Its understanding thus requires detailed astrochemical models that include the couplings between these processes. In this talk, I will present several examples where new modeling approaches of specific processes and their couplings proved crucial to solve persistent observational riddles : from the driving role of UV irradiation in the dynamics of photodissociation regions (PDR) to the efficient reformation of molecular hydrogen in these regions.
 
Tous les séminaires...