LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > Recherche > Intrumentation Térahertz et Télédetection > Ingénierie Logicielle

Ingénierie Logicielle

publié le , mis à jour le

Les logiciels peuvent être considérés comme des ’instruments virtuels’.

D’une part les logiciels sont devenu des pièces fondamentales (au même niveau que les capteurs et le ‘hardware’) dans le fonctionnement des instruments modernes (ex. Lofar, Alma, CTA). Dans ce contexte, notre groupe a défini le modèle de donnée scientifique à la base de Alma.

De l’autre, nous participons aux activité de l’Observatoire Virtuel International (OV) : si un observatoire ‘physique’ est constitué de télescopes, chacun avec un ensemble de télescopes, l’OV est constitué d’un ensemble de centre de données, chacun avec un ensemble de données astronomiques, de logiciels et moteurs de traitement. Le but est de distribuer mondialement toutes ces ressources. Cela permet aux scientifiques de découvrir, accéder, analyser et combiner les résultats issus de sources différentes (données observationnelles, de laboratoires ou simulées). Dans notre groupe nous participons à la définition et production (en accord avec le International Virtual Observatory Alliance) des standards et format d’échanges fondamentaux sur lequel repose le VO. Dans ce contexte nous avons participé à la définition de Simulation Data Model (pour stocker de façon unifiée les résultats de toute simulation numérique, http://www.ivoa.net/documents/SimDM/20120503/html/SimDM.html) et avons complètement conduit la définition du standard Parameter Description Language (un nouveau standard permettant l’interoperabilité sur des bases scientifiques et sémantiques et permettant la construction de workflows complexes, http://www.ivoa.net/documents/PDL/20140213/index.html).

Pour résumer, notre groupe est impliqué dans tous les aspect inhérent tout le cycle de vie des données : leur production, la consolidation, la pérennisation et la diffustion/distribution.

Séminaires à venir

Vendredi 28 février 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Filament Paradigm and Galactic Star Formation
Shu-ichiro INUTSUKA
Nagoya University
résumé :
Recent observations have emphasized the importance of the formation and evolution of magnetized filamentary molecular clouds in the process of star formation. Theoretical and observational investigations have provided convincing evidence for the formation of molecular cloud cores by the gravitational fragmentation of filamentary molecular clouds. Thus, the mass function and rotations of molecular cloud cores should be directly related to the properties of the filamentary molecular cloud, which determines the initial size and mass distribution of a protoplanetary disk around a protostar created in a core. In this talk I explain our current understanding of the star formation processes in the Galactic disk, and summarize various processes that are required in describing the filamentary molecular clouds to understand the star formation rate/efficiency, the stellar
initial mass function, and the angular momentum distribution of protoplanetary disks in their early evolutionary phase.
 
Vendredi 20 mars 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
The challenges of observing the Epoch of Reionization and Cosmic Dawn
Florent MERTENS
Kateyn institute
résumé :
Low-frequency observations of the redshifted 21cm line promise to open a new window onto the first billion years of cosmic history, allowing us to directly study the astrophysical processes occurring during the Epoch of Reionization (EoR) and the Cosmic Dawn (CD). This exciting goal is challenged by the difficulty of extracting the feeble 21-cm signal buried under astrophysical foregrounds orders of magnitude brighter and contaminated by numerous instrumental systematics. Several experiments such as LOFAR, MWA, HERA, and NenuFAR are currently underway aiming at statistically detecting the 21-cm brightness temperature fluctuations from the EoR and CD. While no detection is yet in sight, considerable progress has been made recently. In this talk, I will review the many challenges faced by these difficult experiments and I will share the latest development of the LOFAR Epoch of Reionization and NenuFAR Cosmic Dawn key science projects.
 
Vendredi 17 avril 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Patricia TISSERA
Universidad Andres Bello, Santiago, Chili
 
Vendredi 24 avril 2020, 14h00
Salle de l'atelier, Paris
Tba
Philippe ANDRE
CEA
 
Tous les séminaires...