LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > Actualités > Soutenances (Thèses, HDR) > Soutenances de thèses 2020

Soutenance de thèse de Valeria Olivares

par Elise blanchard - publié le


Valeria Olivares a soutenu sa thèse "Unveiling the origin of filamentary structures around central Galaxies in Groups and Clusters." ("Dévoilement de l’origine des structures filamenteuses autour des galaxies centrales en groupes et amas").
Cette soutenance s’est déroulée le vendredi 2 octobre 2020 à 14h, dans la salle JF Denisse (l’Atelier) à l’Observatoire de Paris.


Résumé :


Le modèle classique de refroidissement de flot de galaxies centrales d’amas échoue en absence d’un mécanisme externe de réchauffement nécessaire pour compenser le refroidissement radiatif catastrophique dans le milieu intra-amas. La rétroaction d’un noyau galactique actif contribue à contrebalancer le refroidissement, néanmoins, du refroidissement résiduel réussit à survivre et devient un gaz filamentaire multiphase, dont sa nature physique reste inconnue. Pour dévoiler l’origine et le cycle de vie du réseau filamentaire qui entoure ces galaxies, on étudie la phase moléculaire froide et ionisée chaude des filaments en utilisant une combinaison d’observations de ALMA et MUSE. Nos résultas sont en accord avec le scénario où les SMBH émettent des jets, soulevant le gaz chaud qui après peut refroidir localement formant des filaments moléculaires agglutinés, qui éventuellement retournent et alimentent le moteur central, réinitialisant le cycle.

Séminaires à venir

Vendredi 22 janvier 2021, 14h00
via Zoom , Paris
Dark matter halo response to baryons
Jonathan FREUNDLICH
Observatoire astronomique de Strasbourg
résumé :
While cold dark matter numerical simulations predict steep, `cuspy' density profiles for dark matter halos, observations favour shallower `cores'. The introduction of baryonic physics alleviates this discrepancy, notably as feedback-driven outflow episodes contribute to expand the dark matter distribution for stellar masses between 10^7 and 10^10 Msun. I will first present a parametrization of dark matter halo density profiles with variable inner slope and concentration that enables to describe the variety of halo responses to baryons and has analytic expressions for the gravitational potential, the velocity dispersion, and lensing properties. This parametrization provides a useful tool to study the evolution of dark matter haloes, to model rotation curves of galaxies and gravitational lenses, and to be implemented in semi-analytical models of galaxy evolution. I will then present two theoretical models describing core formation in dark matter haloes. In the first one, sudden bulk outflows induced by stellar feedback reorganise the halo mass distribution while it relaxes to a new equilibrium. In the second one, small stochastic density fluctuations induce kicks to collisionless particles that progressively deviate them from their orbits. Both models are tested against numerical simulations and provide a simple understanding of the transition from cusps to cores by feedback-driven outflows.
 
Tous les séminaires...