LERMA UMR8112

Laboratoire d’Études du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères



Accueil > fr > Accueil

A propos du LERMA

par Murielle Chevrier - publié le

Le LERMA (Laboratoire d’Etudes du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique et Atmosphères) est une unité mixte de recherche (UMR 8112) commune au CNRS et à 3 établissements d’enseignement supérieur : l’Observatoire de Paris (OP),Sorbonne Université (SU) et Cergy Paris Université (CYU). Ces 3 établissements hébergent les différentes composantes du LERMA.

Le LERMA est organisé en 4 grands thèmes de recherche :

  • "Galaxies et cosmologie" : l’Univers primordial (inflation, fond cosmologique microonde, réionisation), matière noire (froide, tiède ou gravité modifiée), la formation des galaxies (galaxies à grand redshift, évolution séculaire et fusion de galaxies), trous noirs et galaxies (AGN, starburst, croissance symbiotique et feedback), formation d’étoiles (efficacité, histoire et populations stellaires).
  • "Dynamique des milieux interstellaires et plasmas stellaires" : caractérisation observationnelle du cycle des milieux interstellaires, formation des étoile et des planètes, modélisation du milieu interstellaire du gaz diffus aux étoiles et disques, diagnostique chimique de la dynamique du milieu interstellaire, modélisation des transports mécaniques dans les plasmas circumstellaires, expérience de laboratoire sur les plasmas.
  • "Molécules dans l’Univers"  : expériences pour l’étude des interactions gaz-surfaces (spin, photons et glaces, réactivité sur les surfaces froides), théorie et simulations (excitation collisionnelle et réactivité de molécules interstellaires), expériences de spectroscopie moléculaire (spectroscopie moléculaire et instrumentation laser pour l’environnement, spectroscopie VUV à haute résolution de molécules interstellaires).
  • "Instrumentation Térahertz et télédétection" : développement de l’instrumentation hétérodyne THz pour les observatoires au sol ou embarqués (ballons, satellites) tels que Herschel/HIFI et JUICE/SWI, activité de recherche et développement (mélangeurs HEB et SIS, diodes Schottky), télédétection des surfaces et atmosphères

Ces pôles de recherche sont complétés par un Pôle technologique et de soutien à la recherche

Séminaires à venir

Vendredi 12 juin 2020, 14h00
,
visioconférence
Observational and theoretical constraints on the formation and early evolution of the first dust grains in galaxies at 5 < z < 10
Denis BURGARELLA
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille
résumé :
The first generation of stars were born a few hundred million years after the big bang. These stars synthesized elements heavier than H and He, that are later expelled into the interstellar medium, initiating the rise of metals. Within this enriched medium, the first dust grains formed. This event is cosmological crucial for molecule formation as dust plays a major role by cooling low-metallicity star-forming clouds which can fragment to create lower mass stars. Collecting information on these first dust grains is difficult because of the negative alliance of large distances and low dust masses. We combine the observational information from galaxies at redshifts 5 < z < 10 to constrain their dust emission and theoretically understand the first evolutionary phases of the dust cycle. Spectral energy distributions (SEDs) are fitted with CIGALE and the physical parameters and their evolution are modelled. From this SED fitting, we build a dust emission template for this population of galaxies in the epoch of reionization. Our new models explain why some early galaxies are observed and others are not. We follow in time the formation of the first grains by supernovae later destroyed by other supernova blasts and expelled in the circumgalactic and intergalactic media.
 
Vendredi 3 juillet 2020, 14h00
,
visioconférence
Tba
Patricia TISSERA
Universidad Andres Bello, Santiago
résumé :
Tba
 
Tous les séminaires...